Grands sites

Maître d’ouvrage

République d'Haïti, Commité Interministériel d'Aménagement du Territoire

Maître d’œuvre

Alfred PETER Paysagiste et SETEC Bureau d'étude

Dates

2010

Montant de l’étude

200 000 € HT

Nature de la mission

Étude portant sur la création de 3 parcs nationaux

Un constat alarmant

L’état de l’environnement haïtien est préoccupant depuis de nombreuses années mais n’a eu de cesse de se dégrader, entraîné dans une spirale de vulnérabilité. Le couvert forestier représente moins de 2% et continue à disparaître. Extraction du bois et cultures sarclées dans les fortes pentes accélèrent l’érosion et fragilisent les sols et plus globalement l’ensemble des bassins versants du haut des mornes jusqu’en aval (glissements de terrain, inondations, fragilisation des infrastructures).

Un fort potentiel de sites remarquables

L’île d’Hispaniola constitue en effet un « hotspot » de la biodiversité mondiale. Le contexte  géographique insulaire, le climat tropical et le relief offrent une grande richesse d’écosystèmes et de milieux, tant marins, côtiers que terrestres. À ces sites naturels s’ajoute le patrimoine témoin de l’histoire d’Haïti.

Un système d’aires protégées inefficace

Depuis 1937, 10 sites ont été déclarés Parcs Nationaux (12 854ha soit 0,5% du territoire) et 15 aires  protégées. Mais la protection effective de ces sites est restée limitée. Les atteintes continuent à être nombreuses : disparition progressive des forêts, pillage des sites historiques…

Des acteurs mobilisés pour le patrimoine et l’environnement d’Haïti

Face à cet échec, nombre d’acteurs se mobilisent pour agir. Le Ministère de l’Environnement, le PNUD et le GEF travaillent notamment à la mise au point d’un système national d’aires protégées  financièrement soutenable. D’autres partenaires (notamment l’ISPAN, la BID, l’AECID, les Fondations Seguin et Helvétas…) interviennent sur des aires spécifiques (Parc National Historique, Pic Macaya, Parc de la Visite…).

Des programmes binationaux Haïti-République Dominicaine et trinationaux Haïti-Cuba-République Dominicaine, en particulier le Programme CBC (Corridor Biologique Caraïbes), sont en cours d’élaboration pour aider à la protection et la conservation des aires remarquables de la région. Ces programmes sont une opportunité pour mettre en place un nouvel élan à l’échelle des enjeux. Il s’agit, tout en s’appuyant sur les initiatives des différents partenaires et l’énergie de chacun, d’étendre progressivement le périmètre des aires effectivement protégées et de participer à la régénération écologique d’Haïti.