Infrastructure

Maître d’ouvrage

Planungsgruppe 504

Maître d’œuvre

Alfred PETER Paysagiste et RR&A

Dates

2009

Nature de la mission

Concours pour le réaménagement des rues et places du centre de Passing autour du tramway

Surface

8 ha

Autre

Projet non retenu

Le concept

Une allée (Landsberger Straße), une promenade et la NUP forment trois axes verts Est-Ouest fortement structurés par 640 arbres d’alignement ! Ils convergent, Am Knie : ce lieu devient une nouvelle place publique fortement soulignée par des toits couvrant des activités commerciales temporaires et une grande station de tramway marquant l’entrée du centre ville.

Ces trois axes sont reliés entre eux par des rues perpendiculaires ayant chacune leur personnalité :

  • GleichmannStraße devient une rue piétonne classique, plantée.
  • BäckerStraße devient un espace public inédit déterminé par des éléments issus de ses rives.
  • Rathausgasse est une rue « classique éternelle »,Offenbach Straße est caractérisée par une trémie couverte avec une structure métallique recouverte de panneaux solaires.

 

Les préconisations du projet débordent de l’emprise de ce concours car il nous semble impossible de ne pas concevoir l’ensemble des espaces publics comme un système global et cohérent !

Le tramway : la grande boucle

Le programme prévoit de transformer l’aire de retournement de Marienplatz en une boucle intégrant la gare dans le système tram. Nonobstant la construction du futur métro nous avons pris le risque de présenter une variante appelée « La grande Boucle » pour 3 raisons essentielles :

  • Ce dispositif permet une spectaculaire mutation de la Landsberger Straße,
  • Il nous semble difficile d’imaginer qu’un projet de construction aussi important ne puisse être irrigué de suite par un système de transport public.
  • Le tramway créera une animation sur cette longue promenade sans en dégrader sa fonction.
  • La suppression de la contrainte dans la BäckerStraße permet de lui donner une qualité urbaine inédite, dans le but de rendre le centre encore plus attractif.

Nous sommes conscients que le programme du concours est le fruit d’un long travail, mais il nous semble qu’aucun des objectifs recherchés n’aient été sacrifiés et qu’au contraire ce dispositif donne de l’ampleur au projet.

La promenade

Cet espace public impressionnant par sa longueur est rallongé pour englober la place de la Gare et la station de bus dans sa structure plantée. Le nouveau bâtiment prévu devant la gare est doté d’un passage couvert reliant la station tramway aux quais bus. La position exacte du tramway dans la promenade peut être redéfinie en fonction des contraintes.

La Gleichmannstrasse

Pour augmenter la convivialité et la qualité spatiale de la rue, nous proposons de planter une rangée d’arbres côté Ouest. Aucune rupture n’est introduite dans le profil en travers. La partie circulée se distingue simplement par un autre revêtement.

La Bäckerstrasse

Cette rue large au bâti très hétérogène doit devenir la rue « branchée » de Pasing. Le jardin de l’hôtel de ville déborde dans la rue, un toit prolonge et signale le marché couvert, une station de taxis et des petits commerces réunis sous un auvent donnent à cette rue un cachet inédit. Le passage des bus et des vélos est bien conservé dans un espace où le cheminement se fait « d’un élément à un autre » et non dans un corridor bordé de façades.

Landsberger Strasse

La réduction de l’emprise du tramway sur cet axe permet une vraie mutation de son statut et de son usage. Il prend la forme d’une allée avec de larges trottoirs plantés. Le trottoir Nord accueille le tram, celui au Sud le vélo. Cet axe prend la forme d’une « place linéaire » dans laquelle la Marienplatz devient une séquence un peu plus large. Ce dispositif doit encourager une intensification commerciale dans un espace apaisé.

La ligne du projet

Nous souhaitons mettre en place une ligne sobre avec des codes d’usages clairs : un matériau pour les piétons – dallage en pierre ou béton posé à 45° – enrobé fin pour les plateformes mixtes bus/tram et pierre naturelle pour les quais. Pour les luminaires, le mobilier urbain, nous proposons une ligne moderne, sobre mais de fabrication courante. Le parti d’aménagement repose beaucoup sur les 640 plantations d’alignement. Pour l’éclairage, nous utiliserons autant que faire ce peu les façades ; la nouvelle génération de micro projecteurs permet d’assurer un confort d’éclairage avec des appareils quasiment invisibles de jour.