Urbanisme

Maître d’ouvrage

Communauté d'Agglomération Nice Côte d'Azur

Maître d’œuvre

Ateliers LION Architectes mandataire, Alfred PETER Paysagiste, CITEC Ingérnieurs trafic

Dates

2007

Montant de l’étude

195 000 € HT

Nature de la mission

Étude d'urbanisme

Linéaire

30 km

Les logiques actuelles de fonctionnement et de mobilité dans la plaine du Var correspondent à
un gaspillage des ressources qu’il faut transcender. Il s’agit de la dernière grande réserve foncière
de l’agglomération niçoise, il est donc impératif d’imaginer un cadre de vie moins consommateur
d’espace, de temps et d’énergie.

Une stratégie à 15 ans

Nous proposons d’entrecouper des zones bâties denses par des terrains agricoles de grande taille. Cette alternance de surfaces bâties et non se couple à une stratégie de vis-à-vis de part et d’autre du fleuve : à une zone agricole sur une rive correspond sur l’autre une poche d’urbanisation dense.

Nous irions progressivement vers le seuil minimum des 260 ha. À 15 ans, nous suggérons de conserver 65 ha supplémentaires dans la partie Sud de la plaine, afin d’éviter qu’une trop forte offre foncière n’aboutisse à un mitage généralisé.

Nous avons défini 8 zones agricoles et naturelles, de surface variant de 20 à 156 ha, en groupement de 50 à 180 ha.

Certaines zones devant assurer la résistance face à l’urbanisme étalé, d’autres anticipant notre proposition de ville-jardin extensible sur l’ensemble de la plaine, ou bien encore ayant vocation à devenir une zone de loisirs non constructible.