Urbanisme

Maître d’ouvrage

Communauté de Communes du Bernstein et de l'Ungersberg

Maître d’œuvre

Alfred PETER Paysagiste et INGÉROP

Dates

2009

Montant des travaux

8 400 000 € HT

Nature de la mission

Concours de maîtrise d'oeuvre pour la réalisation de la 2ème tranche de la Plate-forme d'Activités d'Alsace Centrale

Surface

60 ha

La plateforme d’activités vitrine du développement durable « made in Bas-Rhin »

Le développement durable est un critère transversal qui se traduit dans notre proposition dans plusieurs domaines :

  • Au niveau de la mobilité : l’organisation de la plateforme permet de desservir discrètement plus de 50 % des entreprises. D’autres embranchements sont possibles pour d’éventuelles extensions. Le dispositif permet aussi l’accès au fer d’entreprises extérieures à la zone. L’intégralité des parcelles est reliée à un réseau de cheminements doux dont la colonne vertébrale est formée par une piste cyclable qui pénètre
    dans la plateforme par l’espace vert central. Le confort des cheminements piétons est aussi très soigné et ils sont tous déconnectés des routes.
  • Au niveau du traitement de la qualité du paysage : le traitement des eaux pluviales est totalement aérien  et constitue l’armature paysagère du projet. Le système constitue une trame verte puissante aussi bien dans le sens Est/ Ouest que dans le sens Nord/Sud et estompe fortement la présence des volumes  imposants des bâtiments. Notre objectif n’est pas de cacher la plateforme mais de soigner les premiers plans et de valoriser l’horizon dominé par la silhouette des Vosges.

Une figure ouverte, rationnelle et souple

Notre plan d’aménagement est dans la continuité de la tranche 1 en la perfectionnant. Les deux routes de desserte interne sont prolongées jusqu’à la nouvelle route de connexion à l’autoroute. Il se crée une forme de « ring » permettant des configurations multiples en terme de découpage foncier. Nous n’avons éprouvé aucune difficulté à simuler les trois scénarii proposés dans le programme ni à y intégrer la voie ferrée. C’est une figure ouverte permettant d’éventuelles extensions de manière « naturelle » dans toutes les directions.

Deux aires d’accueil sont disposées aux jonctions entre la future voie d’accès principale et les voies de
desserte interne. Les bâtiments de services structureront deux espaces publics, lieux de rencontre des
usagers de la plateforme et le monde extérieur. Chaque placette comporte 6 emplacements pour poids lourds, un grand totem signalétique permettant de trouver sans sortir du véhicule sa destination finale.