Infrastructure

Maître d’ouvrage

Communauté de Communes La Porte du Vignoble

Maître d’œuvre

Alfred PETER Paysagiste mandataire, O.T.E. Ingénierie, Ecotral et RR&A

Dates

2012-2015

Montant des travaux

3 800 000 € HT

Nature de la mission

Maîtrise d'œuvre complète

Linéaire

1,5 km

Longtemps martyrisée par un trafic de transit infernal, cette rue paraît soudainement vide depuis la mise en service du contournement et laisse apparaître toutes ses imperfections. Avec ces postulats, nous avons bâti une stratégie de projet entièrement dédiée à l’ATTRACTIVITÉ.
Le projet consiste à réaménager 1,5 km de voirie de façade à façade, en redistribuant l’espace entre tous les modes de circulation : véhicule léger, transport en commun, cycles et piétons. Le projet comprend entre autres un arrêt du TSPO (Transport en commun en Site Propre de l’Ouest) dont le trajet emprunte la rue du général de Gaulle, un autre arrêt est prévu à la limite Est de notre intervention et sera suivi en maîtrise d’ouvrage par le Conseil Général et son propre maître d’œuvre.

Redécouvrir un site exceptionnel

La géographie de Marlenheim riche et complexe est son premier atout. Nous voulons insérer le projet dans une mise en valeur globale du territoire pour éviter le piège du surinvestissement et la perte d’authenticité.
Une attention particulière est portée aux connexions perpendiculaires à la rue principale. Elles ont toutes un caractère différent et sont une invitation à découvrir la diversité et la richesse de la commune. Notre proposition consiste à retraiter certaines amorces sur une dizaine de mètres.

Affirmer une image pittoresque

L’image de Marlenheim est brouillée : ni ville, ni village, cette commune manque d’identité capable d’attirer les visiteurs. Le terme bourg-centre utilisé dans le SCOT résume bien cette ambiguïté. Globalement l’image penche plutôt vers le village notamment grâce au très grand nombre de maisons rurales de qualité présentes le long de la rue du Général de Gaulle.

Intensifier la centralité du noyau médiéval

La réussite d’un projet est toujours liée à celle de l’aménagement de son centre. Un changement spectaculaire pour la Place du Kaufhaus est donc totalement stratégique. Nous pensons qu’il ne faut pas la regarder comme un sujet en soi, mais comme un élément d’un puzzle comprenant la place de l’Église, de la Liberté, les rues de la Mairie, du Maréchal Leclerc, Sainte Famille, et le parc de la Mairie. C’est donc l’appartenance à ce réseau d’espaces publics que nous avons privilégié en changeant le tracé de la bande roulante.
Ce dispositif permet une continuité piétonne avec la rue du Maréchal Leclerc, le marché peut aussi s’agrandir sur la place sans interruption par une voie de circulation et des terrasses de restaurants agrandies.
Le changement de tracé de la bande roulante donne un prétexte pour démolir la maison du syndicat d’initiative ; son architecture inqualifiable, sa position au milieu de l’espace qui en fait l’élément de composition principal est un obstacle à l’appréciation de la très grande qualité des architectures autour de la place.
La plantation tire parti de la spécificité de la morphologie de l’espace : 2 alignements d’arbres disposés en éventail occupent l’espace, créent une ambiance conviviale et permettent une très grande polyvalence d’usages à l’ombre lors des beaux jours. Les terrasses des restaurants autour de la place deviennent plus visibles et plus grandes. Pendant la période de Noël, les arbres s’illuminent et créent un cadre féérique propice à l’ambiance « marché de Noël ». Tous les équipements nécessaires à une forte animation sont intégrés dans l’aménagement de la place : bornes électriques rétractables, points d’eau… Le sol en pavé naturel est solide, confortable, peu sensible aux salissures. La place du Kaufhaus doit redevenir le fer de lance de la politique touristique de la commune.

Rompre avec une traversée aménagée pour la fluidité du trafic

 

Marlenheim
Place du Kaufhaus